©2019 Mohamed Saïyd - Lune Brisée

Les Experts Tanger (Extrait)

Mis à jour : 24 déc 2019




Depuis quelques temps, les séries américaines envahissent les écrans du monde entier. Non sans raison d’ailleurs, puisque la qualité de leur réalisation n’a plus rien à envier aux grands films.

Scénarios diaboliquement efficaces, documentation rigoureuse, psychologie des personnages nuancée, ambivalente et à échelle humaine : difficile de faire mieux actuellement dans le monde.


Pourtant, à Maroc-Land, nous ne sommes pas en reste puisqu’il existe également une série qui fait la joie des téléspectateurs : « Les Experts Tanger ».

L’épisode s’ouvre sur une vue de la mer et de la baie de Tanger. Zoom sur la Plage municipale. Des gyrophares verts et rouges. Des policiers en attente, bruits de talkies-walkies. Des curieux que l’on écarte au-delà d’un cordon de sécurité...

Fendant la foule en deux et franchissant le périmètre d’un pas décidé, les experts de la police scientifique s’avancent, moustaches au vent :

– Où est le corps ?

Un policier les guide vers les lieux :

– Nous l’avons trouvé comme ça ce matin... Allongé sur le sable... à demi-nu sur le ventre... Il est comme nous l’avons découvert, nous n’avons touché à rien...

Ahmed détourne le regard. C’est son premier cadavre. Mohcine, lui, se penche :

– Pas de traces de coups, pas de sang... Mais il y a des rougeurs sur la peau...

– Une strangulation, une noyade volontaire ou un étouffement...

– Ça ne fait aucun doute... Mais nous verrons cela à l’autopsie... Par contre, ces marques sont étranges...

Mohcine se baisse pour constater de plus près :

– Un cérémonial démoniaque pour marquer la toute puissance de l’assassin ?

– En tout cas, il lui a sciemment tourné le visage vers le sable.

– Culpabilité... Il ne voulait pas que la victime le regarde...

– Il éprouve donc encore du remord...

– Oui. Mais c’est plus fort que lui. Il envoie un message, que l’on peut traduire par « Arrêtez-moi, je vous en supplie. Arrêtez-moi... »

– Il ne s’arrêtera pas malheureusement, si nous ne l’en empêchons pas... Je vais prendre un échantillon de la victime. Toi, Ahmed, commence à ramasser du sable autour du corps, nous allons voir s’il y a encore des traces d’ADN.

– Pardon... Excusez moi de vous déranger, mais... Qu’est-ce que vous faites, s’il vous plaît ?

– Oh bordel ! Le cadavre parle !

– Non, mais, je... Je ne suis pas un cadavre... Je bronzais, tout simplement... Et... Il serait possible de lâcher la peau de mon dos avec cette pince ?

– Oh, bien sûr, au temps pour nous !

– Bon, encore un épisode de foiré les gars, rangez le matériel !

Bien sûr, il arrive que l’équipe tombe sur un vrai cadavre (si, si, ça peut arriver), permettant alors à l’intrigue de se nouer avec une implacable efficacité.


[...]


Bienvenue à Maroc-Land. Le livre -> https://www.lune-brisee.com/shop