©2019 Mohamed Saïyd - Lune Brisée

Sanctionner les piétons




C'est une rumeur qui court un peu partout : le nouveau code de la route prévoit, chose inédite, de sanctionner désormais les piétons. Je n'ai pas confirmation officielle d'un tel scoop mais c'est une bonne idée. La circulation sur nos trottoirs est devenue un vrai problème. Entre ceux qui jouent des coudes, ceux qui dépassent sans prévenir, qui regardent les filles au lieu de regarder la route et ceux qui friment en mettant des vêtements non réglementaires, ça devient infernal ! Combien de fois j'ai cru mourir en voyant foncer devant moi un inconscient qui ne semblait visiblement pas maîtriser l'art de l'évitement... Et puis, je ne compte plus ceux qui m'ont grillé la priorité en entrant à la boulangerie ! Une vaste campagne de sanction de ces effractions devraient être mise en place pour faire changer les mentalités. Je vois déjà ça d'ici : Le policier : Salam Aleykoum. Les papiers des chaussures. Le piéton : Aleykoum Salam... Heu... Les voici. -Tu sais pourquoi je te verbalise... -Oui, mais je vous jure, je ne savais plus où j'avais la tête... C'est encore le manque d'habitude... -Faudra t'y faire a sidi... Tu connais le tarif : 400 dirhams, et je dois embarquer les chaussures... -Mais, c'était un petit appel, je vous jure, et... -Écoute mon garçon. Il est interdit de téléphoner en marchant ! Tu ne peux pas dire que tu n'as pas été prévenu ! -Oui, mais... -Pourquoi on fait ces lois à ton avis ? Quand tu es au téléphone, 50% de ton attention est absorbée par la conversation... Pendant que tu embobines ta copine, qui te dit que tu ne vas pas buter contre un carrelage mal ajusté, tomber dans une bouche d'égout ouverte ou entrer en collision avec un autre passant ? -Oui, je comprends, vous faites votre travail, mais... On peut s'arranger... 400 dirhams, c'est trop... -Douce musique à mes oreilles... Bon, donne moi juste [Suite à un problème de réseau, la suite de la conversation est inaudible. Prière de nous excuser pour ce désagrément.] Autre cas de figure et autre infraction à punir vigoureusement : -Alors quoi ? Tu veux voler ou quoi ? -Désolé Monsieur l'agent. J'étais pressé... J'ai un rendez-vous important vous comprenez... -Un rendez-vous ? On a tous des rendez-vous... Mais là, c'est trop !... 6,42 km/heure !... Tu veux faire exploser mon compteur ou quoi ! -Pardonne-moi Monsieur l'agent !... -Non, rien !... Tu cours sur la route comme si je n'étais pas là... Tu ne me respectes même pas... Tu t'es cru dans un pays sans droit ? -Je ne pensais pas que je courais aussi vite... C'est sûrement à cause des chaussures... -Et bien on va arranger ça. Yallah : 400 dirhams, et les chaussures, à la fourrière ! -Non, c'est trop a sidi... -C'est trop ? Moi je fais ça pour ton bien mon ami, pour t'éduquer et te remettre sur le droit chemin... Allez, donne-moi juste la « bleue » et on n'en parle plus... [Oh, encore un problème de connexion ! Zut alors!] Par ailleurs, il n'y a pas que le comportement révoltant de certains piétons qu'il faudrait sanctionner, mais aussi leur équipement, comme pour cet imprudent : -Stop, arrête-toi... Mets toi sur le coté... Donne-moi la preuve d'achat des chaussures. -Oui, bien sûr... Voilà... Que se passe-t-il ? -Tu ne sais pas ? -Heu... Non... Je... -Et bien je vais te le dire... Tes semelles sont lisses a sidi... -Lisses ?... Mais heu... Je vous assure, j'allais les faire remplacer aujourd'hui par le cordonnier et... -Oui, et moi j'allais me raser la moustache. T'attends de glisser sur le carrelage d'un trottoir en pente pour les remplacer ? -Non, je vous assure a sidi... J'y allais là... Il faut juste trouver un terrain d'entente et... -Et bien tu comprends vite, c'est bien... J'ai pas encore pris mon café ce matin et [Le réseau est vraiment HS aujourd'hui]. Cette campagne aiderait grandement à une sécurité plus accrue sur les voies piétonnes, et diminuerait le nombre de bousculades qui provoquent chaque jour plusieurs centaines de milliers d'insultes dans le pays. « Par cette campagne forte, nous espérons faire baisser le nombre d'insultes blessantes proférées à 150.000 par jour. » espère un responsable. Objectif ambitieux.